Aller à la barre d’outils
Poésie/Théâtre

Librairie Nouvelle

Bonjour à toutes et tous,
 
Aujourd’hui, direction Marseille avec Nathalie Bontemps.

Algérie Ferries

Il arrive comme quelqu’un qui marchait tout doucement derrière toi.

Silencieux. Il glisse, apparaît et disparaît tranquillement

sur la mer et entre les toits,

immeuble parmi les immeubles.

Dans l’étroite bande d’eau du port, il effectue une délicate marche arrière

avant de s’immobiliser.

Dans la même journée,

il recommence à bouger.

Si imperceptiblement

qu’on croit d’abord à une confusion due

aux tremblements de la chaleur,

il se dégage de son étroite place de parking.

Sans hâte, il émerge,

lent, distingué, expérimenté,

comme un astre blanc et bleu

il opère une révolution complète sur lui même

géant, il tourne avec précision dans le port exigu,

et, la virtuose manœuvre effectuée,

habile et blasé

comme un chauffeur de bus qui conduit d’une seule main dans

une ruelle tout empêtrée

en jetant par la fenêtre son mégot après en avoir tiré la dernière bouffée,

il reprend sa route,

sa ligne,

silencieusement, humblement,

comme quelqu’un que tu n’attendais pas mais qui marchait

derrière toi,

il se remet à glisser.

Nathalie Bontemps, illustrations Benoît Guillaume, Ed. Le port a jauni

Portez-vous bien!

Bien à vous toutes et tous.

Géraldine Hérédia

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles choisis
Police + ou -