Aller à la barre d’outils
Poésie/Théâtre

Librairie Nouvelle

Je ne résiste pas à l’envie de vous proposer un nouveau poème de Samira Négrouche

Triptyque pour jeu de lignes ou de chambre

I.

Enfoncée la petite touche

cuivre tilleul ivoire

frôlée de son

étrangle et lâche

souffle retiens

oublie la métrique

ne force pas la gamme

qu’importe si tu ne sais

où tu vas

si tu choisis

d’où tu viens

écoute

l’instrument est

l’organe est

résiste pas au pouls

résiste

à ce qui t’entraine

trop cheap

lâche.

II.

J’use

mes yeux passent en surface

en apparence

je n’aime pas les abords

lisses des junkies à la mode

la rage millimétrique

les sens en anarchie

ça use

surtout quand ça frise bas

ça touche

mou.

Qu’importe si écorce

tu me traduis

ou flûte en traverse

notes dodelinant verticales

je file

la fumée fait un tour

du côté de chez Paolo

under c’est déjà hier

glisse un peu

file là où les lignes du très profond

loin derrière toi

courent

se posent bien à plat

ruines ou béton

je n’achève jamais rien

je passe

cris si l’envie pointe.

Et si ça pointe

je glisse mes yeux

en surface en apparence

quand c’est fini

profond

je touche.

III.

A plat si tu veux

ou légèrement concave

pour que les chemins coulent

bien fins

à leur aise

le destin s’irrigue

par tous ses bouts

il crée geysers

et Niagara falls

ou petite fontaine florentine.

Le regard froisse berce et traverse

étrangle occulte ausculte et silence

terrifie trifouille chavire tire

le regard

ta voix

ou les plis dansants dans l’ombre

montagneuse

ta chanson m’éclabousse.

Les rues sont bordées de peintures

écaillées

qui d’autre que moi reconnaît

les points de marques

le passage

l’insolence du geste furtif

la virgule en coin

qui a inondé

le rythme ?

Je ne discute pas les ombres

j’use

doucement

la via apia de tes veines

tu ne ressembles pas

à Dieu

c’est vers toi que je me prosterne

je touche.

Samira Négrouche, six arbres de fortune autour de ma baignoire, Ed. Mazette

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles choisis
Police + ou -